Chercheurs

Corps Professoral Détail

retour

Nathalie BÉNET

Maître de conférences

Axe de recherche

Comptabilité-Contrôle

nathalie.benet@tsm-education.fr

Téléchargez le CV

Nathalie Bénet est Maître de conférences à Toulouse School of Management et membre de TSM Research (UMR CNRS 5303). Elle a obtenu son doctorat en Sciences de Gestion à l'Université de Nice Sophia Antipolis en 2014, avant de rejoindre l'Université Toulouse 1 Capitole.

Ses recherches portent sur les systèmes de contrôle de gestion, et plus particulièrement les systèmes de mesure de la performance dans des domaines tels que les activités de services (hôtellerie, banques, universités) et industrielles (gestion des risques).

 

Bourse

  • 2016

    Bourse, Université Toulouse Capitole, France

  • 2013

    Bourse, FNEGE, France

 

Prix, distinction

  • 2015

    Prix de thèse interdisciplinaire, FNEGE, France

Domaines de recherche

  • Risques industriels
  • Mesure de la performance
  • Systèmes de contrôle de gestion
  • Secteur des services
  • Articles publiés dans des revues classées

    Bénet, N., G. Naro, A. Deville, "Balanced Scorecard inside a strategic management control package", Journal of Applied Accounting Research, Février 2019, vol. 20, no. 1, pp. 120-132

    Bénet, N., S. Ventolini, "L’identification organisationnelle au sein des banques coopératives", Revue Française de Gestion, Avril 2019, vol. 45, no. 280, pp. 2027-09-01

  • Émissions radio, TV, presse écrite

    Bénet, N., K. Bravo, G. Carbou, C. Grisard, M. Marais - "« Le RIC ou rien » ? Une vraie question de démocratie" - 2019, Libération

    Maurice, J., N. Bénet, K. Bravo, G. Carbou, C. Grisard, R. Missire, G. Naro, E. Nègre, F. Palpacuer, Y. Sintomer, M.-A. Verdier - "«Le RIC ou rien» ? Une vraie question de démocratie" - 2019, Libération, France

    Bénet, N., A. Deville, G. Naro - "Le Business Model au cœur de la conception du Balanced Scorecard." - 2017, finance&gestion

    Bénet, N. - "Les hôtels doivent "intéresser leurs équipes à la satisfaction des clients" pour conserver leur part de marché" - 2016, Le Monde